En savoir plus sur le collagène de type 2

Publié le : 29/07/2014 14:21:04
Catégories : Beauté et Bien-être , En savoir plus sur... , Santé

En savoir plus sur le collagène de type 2

Le collagène est une protéine présente dans toutes les structures du corps : peau, cartilages, tendons, ligaments et tissus conjonctifs. Il représente de 30 % à 35 % des protéines totales de l'organisme et assure la cohésion, l’élasticité et la régénération de tous ces tissus. Dans le corps, le collagène est de trois types principaux : celui de type I, le plus abondant, se trouve dans la peau, les tendons, le tissu osseux; celui de type II se trouve dans les cartilages; celui de type III se trouve dans les muscles et les parois des vaisseaux.

Comme le collagène est de loin la protéine la plus abondante (environ 1/4 des protéines de notre organisme et 5% de notre poids!), le rythme auquel il est régénéré est un des facteurs importants du vieillissement. La synthèse du collagène à partir des cellules du tissu conjonctif diminue dès l’âge de 25 ans, puis s’accélère à partir de la quarantaine (à raison d’1% par an environ). A 60 ans nous en avons perdu plus de 35% ! C’est la raison pour laquelle nos articulations souffrent et que notre peau s’abime peu à peu.

Le collagène de type II non dénaturé ou natif

La consommation de collagène d’origine animale pour traiter les troubles articulaires est signalée dans les plus anciens traités de médecine chinoise. Au 12e siècle, Hildegarde de Bingen le recommandait également.
Mais ce n’est qu’au cours des années 1980 que certains chercheurs européens ont commencé à s’intéresser aux possibles vertus de l’hydrolysat de collagène pour le traitement des problèmes articulaires.

Il s’agit d’une protéine que l’on retrouve en grande quantité dans la peau, les os, le cartilage et les ligaments. Il représente 30 à 35% des protéines totales de l’organisme. Comme nous avons pu le voir précédemment, il existe plusieurs types de collagène. Dans le cartilage, on trouve en majorité du collagène de type II, c’est lui qui assure la cohésion de la structure du cartilage.

On trouve traditionnellement deux sortes de collagène de type II :
- L’hydrolysat de collagène, qui est du collagène dénaturé constitué de l’ensemble des acides aminés constitutifs du collagène. La prise d’hydrolysat a pour but de nourrir le cartilage.
- Le collagène non dénaturé ou natif ; on peut le retrouver sous deux appellations différentes : « undenatured collagen II (UCII) » ou « native collagen II (NCII) ». Ce collagène-ci a gardé sa structure tridimensionnelle native et les épitopes qui lui permettent les interactions avec le système immunitaire.

Comment ça marche ?

Avec l’âge ou en raison d’exercices intensifs, le cartilage s’abime et des déchets constitués en grandes partie de collagène vont s’accumuler dans le liquide synovial.
Ces déchets vont alors provoquer une réaction de défense du système immunitaire et engendrer la synthèse de molécules appelées « cytokines pro-inflammatoires » dont l’objectif est de détruire ces déchets.

Ces molécules peuvent malheureusement continuer leur action et donner lieu à de la destruction de cartilage sain et de l'inflammation. L'équilibre est alors rompu et les mécanismes de destruction du cartilage sont plus importants que ceux de la construction. En se complémentant chaque jour en collagène, on va désensibiliser les défenses spécifiques et ainsi permettre un retour à l'équilibre destruction/construction. Les phénomènes inflammatoires suivant le même chemin, on va constater une diminution de la douleur et une amélioration de la mobilité.

Le plus :

Dans le cadre d’un traitement par le collagène II non dénaturé, on peut compléter celui-ci par la prise d’une association glucosamine / chondroïtine. On bénéficie alors de deux modes d’actions complémentaires qui ne peuvent qu’être positifs pour le cartilage.

Produits recommandés :

Ortho UCII - Orthonat : 40mg de collagène natif de type II
Procartil 900 - Orthonat 
: chondroïtine + glucosamine d’origine marine
Chondrostéo - EA Pharma 
: chondroïtine + glucosamine + complexe de plantes anti-inflammatoire

Sources :

Res Natura n°5 : "le collagène II non dénaturé ou natif - Une autre approche de l'arthrose"
Passeportsanté.net / Le collagène

Partager ce contenu

Popular Tags