Agir contre la chute de cheveux saisonnière

Publié le : 04/10/2016 11:51:30
Catégories : Beauté et Bien-être , Recettes et astuces

Agir contre la chute de cheveux saisonnière

A la belle saison, le soleil agit sur la sécrétion des hormones qui régissent la croissance des cheveux et provoquent une réaction comparable à celle des plantes : la pousse s’accélère durant le printemps et l’été et la chute est plus abondante à l’automne, pour les cheveux parvenus en fin de cycle de vie.

Rien ne sert de s’alarmer car après quelques semaines, tout doit rentrer dans l'ordre ; la chute diminuant progressivement, pour revenir à la normale.
Notez qu’une chute saisonnière ne doit pas durer plus de 4 à 6 semaines. Si elle persiste, c'est qu'un autre facteur est en cause : il faut alors en rechercher l'origine.

Alors, faut-il traiter cette chute ou attendre qu’elle s’arrête d’elle-même ?

En fait, cela dépend de l'état de votre chevelure. Si celle-ci est de nature peu dense, alors mieux vaut procéder à une cure de soutien qui limitera une chute trop importante.
Car ce qu’il faut savoir, c’est que les cheveux qui tombent sont déjà morts depuis plusieurs semaines. C’est pourquoi la cure en cours n’aura pas d’impact sur la chute mais sur la qualité de la repousse des cheveux : elle assure une repousse saine, une chevelure vigoureuse et fournie.
Car les chutes, même saisonnières, peuvent avoir un impact sur la qualité future des cheveux qui peuvent repousser plus fin ou se clairsemer. Un coup de fouet est donc toujours le bienvenu et peut s’avérer salutaire.

L'huile de ricin l’alliée de vos cheveux

Par sa texture visqueuse, cette huile est souvent trop vite mise de côté. Pourtant elle était déjà un secret de beauté capillaire très reconnue à l'antiquité Égyptienne.
Elle facilite la croissance des cheveux, des cils et des ongles, elle est antibactérienne et antifongique, antipelliculaire... idéal pour assainir le cuir chevelu.
Par sa texture elle pénètre les cheveux, les renforce en profondeur et limite leur casse. Enfin elle rend la chevelure plus brillante.

En application directe sur le cuir chevelu :
Les massages permettent de stimuler la circulation sanguine du cuir chevelu. Cela va redynamiser le jeune cheveu et éviter qu’il ne repousse anémié ou trop fin.
Laissez poser de 30min à 1h puis rincer abondamment les cheveux.
Pour une application simplifiée (c’est une huile très visqueuse), vous pouvez utiliser une pipette ou seringue pour appliquer l’huile directement à la racine des cheveux, mèche par mèche.

En masque :
2 C à S d’huile de ricin + 2 C à S d’aloe vera à appliquer sur le cuir chevelu. Enroulez vos cheveux dans une serviette chaude, conserver si possible toute la nuit puis effectuer un shampoing.

Bon pour les cheveux : le silicium organique 

Le silicium organique participe à la structure des fibres d'élastine et de collagène. Il stimule l'action du récepteur à l'acide hyaluronique et joue un rôle important dans la minéralisation.
Il peut être utilisé en cure préventive pour stimuler le cheveu et les racines, car en contribuant à l’élasticité des parois vasculaires, le silicium veille à la bonne circulation sanguine des bulbes pileux. Les racines des cheveux sont à la fois mieux nourries et mieux implantées : les cheveux possèdent une meilleure tenue et sont plus résistants.
Enfin, le silicium rééquilibre la production de sébum et l’hydratation du cuir chevelu, offrant ainsi des conditions idéales à la croissance des cheveux.

Les cheveux sont plus denses, plus vigoureux. Non seulement leur chute ralentit mais leur croissance est plus rapide.

L’alimentation au secours de notre chevelure

La bonne santé de vos cheveux passe également par votre bouche. Privilégiez les aliments riches en magnésium qui active la bonne assimilation des vitamines B si importantes pour la fibre capillaire (oléagineux, chocolat noir, sardines…).
Recherchez les vitamines du groupe B qui se trouvent dans les céréales complètes, les légumes secs, la levure de bière, la banane ou encore l’avocat.
Privilégiez également les aliments riches en zinc, un des composant de la kératine, comme les œufs, les lentilles, les coquillages…

Partager ce contenu

Popular Tags