4 façons d'utiliser l'huile de coco

Publié le : 09/06/2016 11:19:51
Catégories : Beauté et Bien-être , Plantes , Recettes et astuces

4 façons d'utiliser l'huile de coco

L’huile de coco est le produit du moment, multi-usage, elle semble être le produit indispensable à avoir dans son placard.
Si vous avez succombé à son appel sans trop savoir quoi en faire, pas de panique : voici 4 manières d’utiliser l’huile de coco.

Pour la peau

Très hydratante, l’huile de noix de coco nourrit la peau, hydrate l’épiderme et apaise les irritations. Elle lutte contre le vieillissement de la peau grâce aux antioxydants qu’elle contient, la tonifie et lui redonne de l’éclat.

En plus l’huile de noix de coco est non comédogène (elle ne favorise pas l’apparition des points noirs). En raison de sa concentration en acide laurique, un acide gras saturé, elle présente une grande affinité avec la peau.

 

Pour les cheveux

L’huile de coco est un trésor pour les cheveux sec et abimés. Grâce à sa richesse en vitamine E, en vitamine K et en fer, elle nourrit vos cheveux, les rend plus denses et plus brillants.
Pour des cheveux lisses et soyeux n’hésitez pas à appliquer l’huile en masque sur les longueurs. Evitez en revanche d’en appliquer sur le cuir chevelu, au risque de le graisser.

 

Pour votre bouche

Si vous aimez le goût de la noix de coco, sachez que l’huile de coco est un bienfait pour les dents. Appliqué sur les dents pendant quelques minutes, l’huile de noix de coco les protège des bactéries. Associée à du bicarbonate, elle peut être utilisée comme dentifrice.

Qui plus est, très hydratante, elle est aussi parfaite pour les lèvres gercées lorsqu'elle est appliquée comme un baume.

 

Dans l’assiette

Délicatement parfumée, elle s’utilise autant froide (dans des sauces salade par exemple) que chaude. Contrairement à d'autres huiles végétales, comme l'huile de colza ou l'huile de noix, l'huile de coco ne se détériore pas sous la chaleur, elle ne perd pas ses bienfaits et ne devient pas toxique. Elle peut donc être utilisée à haute température dans des woks ou encore au four.

De plus, des études scientifiques ont montré qu'il existait plusieurs types d'acides gras saturés, dont ceux "à chaîne moyenne" présents dans l'huile de coco. Mieux assimilés par l'organisme, ces derniers ne sont pas stockés. Les résultats ont alors prouvé qu'il n'y avait aucun lien entre les acides gras saturés de l'huile de coco et les maladies cardiovasculaires.

Naturellement, l’huile de coco restant une huile, il est recommandé d’en consommer de manière raisonnable.

Partager ce contenu

Popular Tags